Lignée

Le club Yang arcisien propose, comme son nom l’indique, un apprentissage  du style YANG. Ce style de Tai Chi Chuan est l’un des plus pratiqué au monde et la famille Yang qui en est à l’origine le perpétue au travers des générations.

Maître Yang Lu Chan (1799 – 1872) en est le fondateur.

Yang Lu Chan avait trois enfants, l’un d’eux mourut jeune, les deux autres, Yang Ban Hou (1837-1892) et Yang Jian Hou (1839-1917) aidèrent à la renommée de l’école.

Le nombre de personne souhaitant avoir son enseignement ne cessa d’augmenter. Graduellement, Yang Lu Chan commença à changer la grande forme qu’il avait apprise avec Maître Chen.

Pour rendre accessible à tous, l’enseignement du Tai Chi Chuan, Yang Lu Chan élimina progressivement les mouvements difficiles de l’enchaînement: les sauts, les coups de pieds vifs, les coups de poings secs.

Yang Jian Hou, le troisième fils, poursuivit l’oeuvre de son père et l’enchaînement devint « Zhong Jia » (charpente moyenne).

***

Maître Yang Cheng Fu (1883-1936)

Plus tard, Yang Cheng Fu, le troisième fils de Yang Jian Hou continua le travail de son père et complèta l’évolution du style Yang; l’enchaînement est désormais appelé « Da Jia » (grande charpente) à cause de l’amplitude de ses mouvements.

Yang Chen Fu fut le grand propagateur du Tai Chi Chuan à travers la Chine. De forte corpulence, il était réputé aussi bien pour sa technique que pour son efficacité en combat. Il incarnait la synthèse de la férocité et de la douceur à l’oeuvre dans le Tai Chi Chuan. Le maître donnait les conseils suivants :  » l’esprit, comme l’univers, doit avoir de la place pour recevoir et contenir tout. Il doit posséder la double qualité de conscience et d’éveil. La tête devait être maintenue droite afin que l’esprit puisse s’élever. Mais seulement par l’action de la pensée, une fonction qui ne requiert pas d’effort. Sinon, votre cou se raidira et le chi se trouvera dans l’incapacité de circuler. »

***

Maître Yang Zhen Duo (né en 1926)

Troisième fils de Yang Cheng Fu, Yang Zhen Duo fut initié au Tai Chi  Chuan par son père dès l’âge de six ans. Après le décès de son père, il eut la chance de poursuivre son apprentissage sous la direction de ses deux frères aînés Yang Zhen Ming et Yang Zhen Ji. Il enseigne maintenant à Taiyuan, la capitale de la province de Shanxi.

Pratiquant le Tai Ji Quan depuis plus de 70 ans, Yang Zhen Duo s’est bâti une solide réputation, en enseignant à plus de 40 000 personnes depuis le début de sa carrière d’enseignant, pas seulement en Chine, mais aussi à l’étranger. Il s’est mérité plusieurs prix, dans les compétitions nationales, en Chine. Évidemment, Maître Yang pratique encore quotidiennement.

Maître Yang Zhen Duo est membre académique de l’Académie de Recherche sur le Wushu; de la Commission Nationale de la Culture Physique et des Sports; membre du comité des entraineurs de la Fédération Nationale de Wushu et membre du Comité de la Fédération Chinoise des sports.

De plus, il est vice-président de la Fédération de Wushu de Taiyuan et président de la Fédération de Tai Chi Chuan Yang de Shanxi.

Aujourd’hui, de plus en plus de pays ont recours à son expertise pour consolider l’évolution du Tai Chi Chuan sur leur territoire.

Depuis 1990, Yang Zhen Duo a été invité régulièrement au Etats-Unis pour diriger des séminaires intensifs.

Yang Zhen Duo a consacré sa vie au Tai Chi Chuan et il continue à mettre l’emphase sur l’importance de perpétuer l’enseignement traditionnel de sa famille.

***

Maître Yang Jun (né en 1968)

Yang Jun a commencé à recevoir l’enseignement de son grand père, Yang Zhen Duo,  à six ans. Il fut soumis à un entraînement intensif portant sur l’enchaînement du style Yang, ses principes et sur le respect de la famille.

Il est très conscient de la responsabilité qui lui incombe d’assumer la survie de la tradition familiale. Pendant des années, il a assisté son grand-père dans son enseignement. Depuis l’an 2000, c’est maintenant lui qui est à la tête de la transmission de l’enseignement de l’école Yang.